FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons (objectif 100000€)

Amis lecteurs, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et ses espaces de libre expression. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Repenser la servitude volontaire des femmes (Podcast de Simone et les Philosophes)

Dans ce podcast de Simone et les philosophes, il nous est proposé de regarder autrement ce que nous appelons la servitude volontaire des femmes. L’auteur nous invite à la rapporter non pas à un désir de se soumettre, mais à la peur de mourir.

Publié il y a  187 Vues Actualisé il y a 4 mois

Nos philosophies sur la servitude volontaire des femmes manquent la réalité concrète de la violence. Il faudrait pourtant dire non seulement les stéréotypes de genre, mais aussi la brutalité et la peur qui conditionnent ladite « servitude volontaire » et auxquelles on n’échappe que par privilège. Certes, la réalité la plus brute n’est pas pensable. Mais l’on peut s’efforcer de la penser un peu plus loin. 

 

Dans ce podcast de Simone et les philosophes, il nous est proposé de regarder autrement ce que nous appelons la servitude volontaire des femmes. L’auteur nous invite à la rapporter non pas à un désir de se soumettre, mais à la peur de mourir.

Nous nous représentons souvent la pensée comme un chemin linéaire, une « chaîne de raisons » pour reprendre la formule de Descartes. Nous y avancerions d'idée en idée, en ayant une vue de plus en plus précise et juste du sujet qui nous préoccupe. Plus nous creusons, mieux nous comprenons. Cette idée d'un progrès de l'esprit vers la vérité continue d'habiter nos imaginaires philosophiques.

Mais il semble que penser, c'est percevoir l'écart irréductible entre les idées que nous produisons et la réalité qui, par elle-même, reste fondamentalement impensable. Et de mon point de vue, c'est cela qui rend la philosophie passionnante : aucune doctrine ne nous dispense de la confronter à des aspects du réel qui lui échappent.

Source : Simone et les Philosophes

 

 


Votre réaction?

1
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
0
BAD!
0
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires